QUI SOMMES-NOUS ?

Qu'est-ce que l'Amicale Briennon Plaisance (ABP) dans la loire ?

HISTORIQUE

Création et début de l'amicale ABP jusqu'à nos jours.

LE BUREAU

Les administrateurs composant le bureau.

LES STATUTS

Les différents statuts concernant l'ABP.

Cette lettre est adressée à 92 élus concernés...

Le 3 octobre 2016

 

Monsieur,

 

Les crues du printemps ont mis en évidence l'insuffisance criante de l'entretien du réseau fluvial français et de ses infrastructures. De nombreux ouvrages, en particulier dans notre région, ont subi des dommages importants : digues rompues, berges et quais effondrés, barrages endommagés, portes d'écluses éventrées, plateformes logistiques inondées, signalisations arrachées, etc.... Au-delà des réparations nécessaires à la reprise de la navigation, d'importants travaux de remise en état doivent être menés.

 

Tout le monde s'accorde pour reconnaître les qualités du transport fluvial notamment en ce qui concerne l'écologie, les coûts et la sécurité. Or, depuis des dizaines d'années, les professionnels de la navigation et les usagers de la voie d'eau alertent les pouvoirs publics sur l'insuffisance des programmes et des crédits accordés à ce secteur d'activité. Aujourd'hui, il faut absolument les écouter sous peine de voir un potentiel logistique, de première importance dans la lutte programmée par la COP21 contre les émissions de gaz à effet de serre, se dégrader de façon irréversible.

 

Nos voisins belges, allemands et néerlandais l'ont bien compris. Le transport par voie d'eau y représente respectivement 14%, 15% et 31% de la totalité des transports effectués. En France nous stagnons à 4% ! Alors que chacun de ces pays dispose d'un réseau inférieur à celui de la France, ils transportent 4 fois plus de fret ! C'est dire quelle est la sous-exploitation considérable du réseau français.

 

Dans notre Pays, les choix d'investissement, quand il y en a, sont essentiellement dévolus au réseau magistral, délaissant le réseau à petit gabarit pourtant vital. A quoi serviraient les autoroutes sans routes secondaires ? Pourquoi réaliser un grand et beau canal d'envergure européenne s'il ne communique pas avec un réseau national fiable ?

 

Nous vous demandons instamment d'intervenir à votre niveau de représentation, de tout mettre en oeuvre pour que le réseau fluvial français bénéficie rapidement des programmes et crédits nécessaires à sa remise à niveau. Il s'agit là d'un investissement d'avenir dans tous les domaines : économique, écologique, environnemental et patrimonial.

 

Nous nous tenons à votre disposition pour toute information complémentaire.

Comptant sur votre intervention pour la réhabilitation vitale de la voie d'eau recevez, Monsieur , nos salutations distinguées.

 

Signé : ANPEI (Association Nationale des Plaisanciers en eaux intérieures) M.BOURGUIN

            ARF (Association Roanne Fluvial) Charles NOUAILHETAS

            APPR (Association des Plaisanciers du Port de Roanne) Pascal DOURNEL

            ABP (Amicale Briennon Plaisance) Daniel FIOT

            ECCF (Entente des Canaux du Centre de la France) Pierre Maurice LELIEVRE

 

Pour nous contacter : ARF Marins d'eau douce Le Port 42720 BRIENNON

ARF : 06.80.85.91.37 ou 06.10.65.83.81

ARF : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

NB: Cette lettre peut-être téléchargée ici...

Réponses reçues entre le 10 octobre 2016 et le 13 février 2017...

- Réponse du Député de l'Allier Guy Chambefort le 10 octobre 2016.
- Réponse du Député de la Loire en Rhône-Alpes, Maire de Roanne Yves Nicolin le 11 octobre 2016.
- Réponse du Député-Maire de Saint-Amand-les-Eaux Alain Bocquet le 12 octobre 2016.
- Réponse de la Sénatrice de la Loire Cécile Cukierman le 14 octobre 2016.
- Réponse du Député de l'Allier Christophe Charasse le 14 octobre 2016.
- Réponse du Chef de Cabinet, secrétaire d'état charge de l'industrie, le 14 octobre 2016.
- Réponse de la Députée de la Nièvre Martine Carillon-Couvreur le 18 octobre 2016.
- Réponse du Chef de Cabinet, ministère de l'environnement, de l'énergie et de la mer, en charge des relations internationales sur le climat, Guillaume Choisy le 19 octobre 2016.
- Réponse du Député de Seine-et-Marne, Maire de Montereau-Fault-Yonne Yves Jégo le 24 octobre 2016.
- Réponse du Sénateur de la Loire, premier adjoint de Saint-Nizier-de-Fornas, président de l'union des communes rurales de la loire Bernard Fournier le 25 octobre 2016.
- Réponse de la Sécrétaire d'État chargée de la Biodiversité Barbara Pompili le 27 octobre 2016.
- Réponse de la Conseillère Régionale, Première adjointe au Maire de la Fouillouse Laurence Bussière le 28 octobre 2016.
- Réponse du Député de la Somme, Président d'Amiens Métropole Alain Gest le 31 octobre 2016.
- Réponse du Président du groupe les Républicains Bruno Retailleau le 02 novembre 2016.
- Réponse du Chef de Cabinet du Secrétariat d'État chargé du Commerce extérieur, de la promotion du Tourisme et des Français de l'étranger Simon Thirot le 08 novembre 2016.
- Réponse de l'Ancien Ministre, Président du groupe les Républicains, Député-Maire de Provins Christian Jacob le 21 novembre 2016.
- Réponse du Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez le 31 janvier 2017.
- Réponse du secrétaire d'Etat chargé des Transports de la Mer et de la Pêche Alain Vidalies le 03 février 2017.
- Réponse du Député de la Somme, Président d'Amiens Métropole Alain Gest le 13 février 2017.
 
La réponse du Ministre des transports à Mr A.Gest Député et ancien Président de VNF ce 13 février 2017. Ce parlementaire nous avait promis de questionner le ministre sur les points soulevés dans notre courrier du 3 octobre. La réponse de Vidalies s’est faite attendre mais je vous invite à la lire avec attention. Elle contient des orientations et des engagements qui tranchent singulièrement avec les réponses polies passe-partout que nous adressaient jusqu’alors les membres du gouvernement. Je considère que c’est un nouveau pas accompli vers nos objectifs...